Slide background
CONCEPTION
En bref

TiercePartie prend en charge l’ensemble des phases de conception en vous orientant vers les solutions adaptées à votre projet :

Recueil et analyse des besoins
 Benchmark
 Conception éditoriale
Conception fonctionnelle
Plus
.
Recueil et analyse des besoins

Qu’il s’agisse de la refonte d’un site web existant ou d’une première création, le recueil et l’analyse des besoins constituent l’étape inaugurale, la fondation de votre projet. Autant le recueil des besoins en lui-même, établi à partir des logiques métiers au service desquels votre site doit être conçu, a vocation à être ouvert et à permettre la libre expression de tout un chacun, autant l’analyse qui en est faite requiert de circonscrire les grandes orientations de votre projet et d’en baliser la conception.

 Recueil des besoins sur la base d’ateliers métiers
Document de synthèse analysant et structurant les besoins

Benchmark

Le benchmark consiste à étudier les sites concurrents ou référents vis-à-vis desquels baser la conception de votre projet. Le benchmark ne vise pas à définir directement les solutions qui vont guider cette conception (il s’agirait alors d’une chimère, soit la création d’une espèce attrayante et… irréaliste), mais à établir des points de référence et de comparaison pertinents, conformément à la définition qu’en donne les géomètres pour lesquels le benchmark constitue un repère ou un étalon.
Le benchmark concerne ainsi l’ensemble des dimensions du projet, des fonctionnalités souhaitées à l’identité visuelle en passant par l’utilisation des réseaux sociaux. Il peut être intégré à l’analyse des besoins.

Conception éditoriale

La conjugaison des deux étapes précédentes doit vous permettre d’aborder efficacement la conception éditoriale de votre site web et d’aborder votre stratégie digitale. Il est certes un peu artificiel de séparer les dimensions éditoriales et fonctionnelles, voire techniques, un site web étant précisément la convergence raisonnée de ces dimensions. Cela étant, les choix fonctionnels et techniques gagnent à être définis à l’aune d’une vision claire des enjeux et des objectifs éditoriaux de votre projet.

Définition des publics cibles
Stratégie de communication multi-support et multi-canal

Conception fonctionnelle

Cette étape, indissociable des dimensions graphiques et techniques, consiste à spécifier :

l’architecture de l’information qui constitue la part essentielle, mais la plus abstraite, de votre site :

– les types de contenus utilisés (ex : une actualité, un article, un billet de blog, une fiche produit, …)
– leur taxonomies
– leurs interrelations

les écrans-types et les principes de navigation
les fonctionnalités
l’arborescence

L’ensemble de ces éléments permet de définir les spécifications fonctionnelles. D’un point de vue pratique, on peut distinguer les spécifications fonctionnelles générales des spécifications fonctionnelles détaillées. Les premières permettent de rédiger un cahier des charges et de passer commande. Elles comprennent l’architecture de l’information, les fonctionnalités et une première version de l’arborescence. Les secondes, qu’il vaut mieux définir avec le réalisateur du site et informer techniquement, permettent de lancer la production du site. Elles intègrent donc les écrans-types et la navigation et sont adossées aux spécification techniques.

Avec l’arborescence, les écrans-types (ou storyboard) constituent la partie la plus perceptible de votre site et l’élément structurant pour le travail du designer graphique. Dans le cadre des spécifications fonctionnelles détaillées, il est indispensable de s’orienter vers un maquettage commenté de ces écrans-types, en relation avec les développeurs et le designer graphique, ce dernier ayant un apport décisif en matière ergonomique. Pour notre part, nous utilisons Axure Pro, logiciel de wireframing bien connu.

.

PILOTAGE
En bref

Que ce soit en phase de conception ou en phase de réalisation, TiercePartie pilote votre projet en relation aux différents intervenants dans le respect des coûts et des délais :

Organisation et coordination
Planification
Validation des livrables
Méthode

.

Plus
.
Collaboration

Tout projet web entrant en résonance avec la structure qui le produit, l’organisation de la dimension collaborative s’impose comme le maître mot du pilotage d’un projet. Celle-ci passe par :

→ Une indispensable coordination

Le pilotage de votre projet réclame que les différents participants rencontrent une écoute attentive et que leur expertise trouve à s’exprimer dans les différentes instances de pilotage du projet (comité de pilotage, comité de suivi, comité de projet).

→ Une nécessaire centralisation

Par expérience, nous mettons en place un outil de suivi de projet en ligne permettant de centraliser les échanges de l’ensemble des intervenants, les livrables, le planning, la documentation du projet. Selon le projet, sa taille, ses besoins et la culture des intervenants, nous privilégions Basecamp ou Planzone.

→ Des réunions efficaces

Le temps de chacun étant précieux, il s’agit d’organiser des réunions aux objectifs clairement établis, l’idée n’étant pas de passer du temps à se poser des questions, mais à répondre à des questions dûment identifiées. Ici, l’ordre du jour et le compte rendu sont les outils indispensables pour en garantir l’efficacité, qu’il s’agisse de comité de pilotage ou de réunions de production.

Planification

Intégré ou non à l’outil de gestion de projet, le planning (type Gantt) est un outil incontournable du pilotage. Il permet de visualiser le chemin critique du projet et de répercuter rapidement les éventuels glissement de son calendrier. Un bon planning repose sur une perception lucide de la capacité des différents intervenants à réaliser les tâches qui leur incombent, notamment les validations jalonnant la conception ou la production du site. Inutile donc de prévoir des délais trop resserrés : à échéance fixe, ils conduiront immanquablement à une réduction du périmètre fonctionnel du projet et à sa désorganisation.

Validations

Le pilotage est en grande partie procédural. Et s’il est un point sur lequel la procédure est nécessaire, c’est bien la validation des livrables. Ceux-ci doivent être conçus comme les jalons du projet permettant de passer à l’étape suivante, étape pour laquelle ils constituent un pré-requis. Ils doivent donc être précisément définis et soumis à un processus de validation itératif et conclusif, finalisé par un bon de réception.

 Méthode

L’agilité est souvent présentée comme le Saint Graal et la garantie d’une rapidité de production, voire d’une économie de moyens. À mon sens, la circonspection est ici de rigueur. En premier lieu, l’agilité n’est pas une méthode de gestion de projet, mais un processus itératif à cycle court s’appliquant au prototypage informatique. En second lieu, pour en appliquer les recettes, il faut en avoir les moyens : en termes d’organisation et de disponibilité.
Pour ma part, je ne propose pas de cadre agile. Fondée sur la culture du projet, mon approche privilégie le pragmatisme et la  collaboration. Plus que de l’agilité, elle relève du modèle de cycle en V – avec quelques éléments d’adaptation et d’amélioration :

→ La linéarité du phasage peut-être relativisée. D’une part, certaines phases peuvent être parallélisées (production graphique / développement) ou inversée (on a tout intérêt à lancer la production de certains médias au plus tôt, notamment pour les projet cross-média ou trans-média). D’autre part, certains projets réclament une démarche itérative, se rapprochant de l’agilité, sur certaines phases de leur réalisation, notamment le développement.

→  De manière générale, on gagnera à :

– insister sur la phase prospective du projet et l’organisation des tâches
– multiplier les jalons et les livrables pour favoriser un processus de concertation et de décision claire et rapide
– créer des groupes de concertation entre opérationnels (concepteur, développeur, designer) pour élaborer des solutions soutenables aux yeux de chacun (contraintes respectives, normes communes,…)
– établir durant toute la durée du projet un lien clair entre le projet tel qu’originellement attendu et la réalité du projet tel qu’il s’actualise.
– donner une image fidèle de l’avancement du projet

.

ASSISTANCE À MAÎTRISE D’OUVRAGE
En bref

Vous ne disposez pas de ressources en interne qui vous permettent de mener à bien votre projet web, notamment en phase amont. TiercePartie vous propose un accompagnement dans toutes les étapes de sa réalisation.

Structuration du projet
Conception amont
Rédaction de cahier des charges
Analyse des offres des marchés publics
Suivi de production
Plus

.

L’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA) consiste en un accompagnement recommandé pour les structures, publiques ou privées, ne disposant pas de ressources suffisamment qualifiées en interne pour la conception et le suivi d’un projet web. L’AMOA exerce un rôle fonctionnel et non technique. La condition de réussite de son intervention repose sur la confiance que lui accorde le client et l’expertise qu’il lui reconnaît.

En phase amont

Tiercepartie vous aide à définir vos besoins et à circonscrire l’orientation éditoriale et fonctionnelle de votre site web. Nous nous assurons en particulier du caractère réaliste et opportun de vos demandes. En résulte un cahier des charges de spécifications générales (cf. Conception) permettant de passer commande et d’obtenir une estimation des coûts et des délais par les réalisateurs potentiels du site.
Outre la définition du cadre éditorial, fonctionnel et technique général, ce cahier des charges peut également intégrer des spécifications plus précises concernant différents aspects de votre projet : spécifications d’ordre technique, d’ordre graphique et ergonomique, spécifications en matière d’accessibilité. Cela requiert que soit intégré au dispositif l’expertise correspondante. Si vous n’en disposez pas, Tiercepartie peut intégrer les intervenants pertinents à sa mission d’AMOA.

Pour les structures soumises aux procédures d’appel d’offre, Tiercepartie vous assiste également dans l’analyse des offres et la sélection du prestataire.

En phase de production

Tiercepartie pilotage votre projet en veillant au respect du coût, des délais et de la qualité de votre site (cf. Pilotage). À l’interface entre vous et le réalisateur du site, nous prenons en charge l’organisation du projet et la coordination des équipes en interne, ainsi que le suivi de production et la validation des livrables.

.

Goodie